parution L’habitat en Europe celtique et en Méditerranée préclassique : domaines urbains, sous la direction de Dominique GARCIA

Parution de :

 L’habitat en Europe celtique et en Méditerranée préclassique : domaines urbains, sous la direction de Dominique GARCIA. Paris : éditions Errance, 2013. 200 p. (Collection Les Hespérides)

ISBN : 978-2-87772-524-8 (30 €)

L’émergence du phénomène urbain dans l’espace celtique et le monde méditerranéen préclassique constitue un objet d’étude majeur. Mais le fait urbain est bien souvent analysé selon sa seule acception classique, celle de la polis et de l’urbs. En 2012, les séminaires d’Antiquités nationales et de Protohistoire européenne d’Aix-Marseille université et du Centre Camille Jullian se sont donnés pour ambition de confronter et de discuter plus largement les formes de l’habitat en Europe celtique et en Méditerranée préclassique.
Ni manuel ni synthèse, ce volume présente une série d’analyses et d’études de cas. La ville égéenne, la cité étrusque, l’organisation de l’espace civique dans le monde ibérique, les domaines urbains et périurbains celtiques tout comme les premières agglomérations gallo-romaines bénéficient ainsi d’un regard nouveau qui associe la documentation archéologique et l’approche conceptuelle.

 

Consulter le sommaire

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

Table-ronde « La banquette hallstattienne de Hochdorf » (Paris, 27 mars 2013)

LA « BANQUETTE » DE LA TOMBE PRINCIERE HALLSTATTIENNE DE HOCHDORF

Représentation, analyses, reproduction, étude

Centre Allemand d’Histoire de l’Art de Paris
45 rue des Petits Champs – Paris 1er arrondissement

Le mercredi 27 mars 2013 à 14h15

L’un des objets les plus extraordinaires de la grande tombe hallstattienne de Hochdorf en
Baden Württemberg (540-530 avant J.-C.) est une banquette en bronze supportée par des
cariatides et pourvue d’un dossier orné de scènes de combat. Elle est considérée comme une
production d’un atelier de l’Italie du nord, à partir de modèles étrusques et méditerranéens, à
l’usage du groupe aristocratique puissant d’Asperg près de Stuttgart. Elle constitue une mine
inépuisable d’informations sur les relations artisanales entre l’Italie archaïque et le monde
hallstattien, sur le fonctionnement des sociétés du premier âge du Fer en Europe tempérée, sur
les modes de transferts des modèles idéologiques étrusques et italiques au nord des Alpes, au
moment de la formation des premiers centres urbains dans cette région.
La rencontre présente les derniers résultats d’un programme de recherche pluridisciplinaire en
cours promu par la DFG et soutenu pour l’occasion par le labex TransferS et le Centre
allemand d’Histoire de l’Art de Paris. Tous les procédés classiques et modernes ont été réunis
pour comprendre au mieux la fabrication et l’utilisation de cet objet unique et pour en restituer
la complexité au public : tomographie informatisée, scanner 3D de précision, analyses
isotopiques donnent une dimension nouvelle aux études archéologiques et historiques dont les
résultats pourront être validés à partir de la reproduction à l’identique du siège par un bronzier
d’art.

14h15 – Andreas Beyer (Centre allemand d’Histoire de l’Art de Paris), Michel Espagne

(CNRS, UMR 8547, labex TransferS, Paris), Accueil
14h30 – Erwin Keefer (Landesmuseum Stuttgart), Le programme de la DFG pour l’étude de la banquette de Hochdorf

14h50 – Jörg Biel, La tombe et la banquette de Hochdorf, histoire de la découverte et des
recherches
15h20 – Martin Schaich (Société ArcTron, Munich), Le laserscan de précision au service de l’étude et de la reconstitution de la banquette de Hochdorf

15h50 – Nicole Ebinger Rist, Les résultats techniques et documentaires des mesures par
Computed Tomography des figurines de Hochdorf
16h20 – Pause
16h30 – Diana Modaressi-Tehrani (Bergbaumuseum, Bochum), Les analyses physicochimiques de la banquette de Hochdorf

17h – projection du film sur la fabrication de la copie de la banquette par Markus Bingelli
(Zentrum für Forschung und Entwicklung der pädagogischen Hochschule Bern)
17h30 – Stéphane Verger (EPHE, UMR 8546), La banquette de Hochdorf, entre Etrusques et Celtes : étude archéologique, iconographique et historique

18h – Discussion animée par Florian Stilp (Centre Allemand d’Histoire de l’Art de Paris)

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

Appel à communications : colloque AG Eisenzeit / 3 – 6 octobre 2013

Un appel à communication est lancé sur le thème Art et artisanat pour le prochain colloque du groupe de travail sur l’âge du Fer (AG Eisenzeit) qui aura lieu du 3 au 6 octobre à Bad Salzhausen et au Glauberg.

Les propositions sont à adresser avant le 4 mars 2013 à :

Stefanie Wefers (AGEisenzeit@yahoo.de)

www.ag-eisenzeit.de

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

“Crânes trophées, crânes d’ancêtres et autres pratiques autour de la tête : problèmes d’interprétation en archéologie” (2012)

Publication “Crânes trophées, crânes d’ancêtres et autres pratiques autour de la tête : problèmes d’interprétation en archéologie” (2012)

Publication des actes de la table ronde qui avait été organisée par le Musée National de Préhistoire des Eyzies-de-Tayac (Dordogne, France) en octobre 2010 :

BOULESTIN B. (Ed.), HENRY-GAMBIER D. (Ed.), Crânes trophées, crânes d’ancêtres et autres pratiques autour de la tête : problèmes d’interprétation en archéologie [Actes de la table ronde pluridisciplinaire, musée national de Préhistoire, Les Eyzies-de-Tayac (Dordogne, France), 14-16 octobre 2010], BAR International Series 2415, Archaeopress, Oxford, 2012

Contenu :

1) Décapitation/décollation : une distinction justifiée ? (Bruno Boulestin et Dominique Henry-Gambier) 2) Têtes coupées, têtes-trophées. L’exemple de l’île de Pâques (Nicolas Cauwe) 3) Pourquoi couper des têtes ? (Alain Testart) 4) Quelques réflexions à propos des coupes crâniennes préhistoriques (Bruno Boulestin) 5) Têtes coupées : données archéo-anthropologiques et lignée néandertalienne (Célimène Mussini et Bruno Maureille) 6) Les pratiques autour de la tête en Europe au Paléolithique supérieur (Dominique Henry-Gambier et Aurélie Faucheux) 7) Ofnet et les dépôts de têtes dans le Mésolithique du sud-ouest de l’Allemagne (Christian Jeunesse) 8) Le crâne mésolithique de l’abri du Mannlefelsen I à Oberlarg (Haut-Rhin) : étude des modifications osseuses (Bruno Boulestin et Dominique Henry-Gambier) 9) Aperçu des pratiques autour de la tête du Néolithique au premier âge du fer (Bruno Boulestin) 10) À propos des crânes découverts dans les fossés d’enceinte de la culture de Michelsberg (Christian Jeunesse) 11) Du prix et des usages de la tête. Les données historiques sur la prise du crâne en Gaule (Jean-Louis Brunaux) 12) Pratique des têtes coupées chez les Gaulois : les données archéologiques (Élisabeth Rousseau) 13) Acquisition, préparation et autres traitements de la tête chez les Gaulois : aspects anthropobiologiques (Bruno Boulestin et Henri Duday)

La couverture et la 4e de couverture ainsi que la table des matières sont disponibles en PDF.


Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

Les amphores chez les Celtes hallstattiens : l’Europe et le vin de la Méditerranée archaïque ; Table ronde internationale ; 26-27 novembre 2012

Les amphores chez les Celtes hallstattiens : l’Europe et le vin de la Méditerranée archaïque

Table ronde internationale
- Aix-en-Provence, MMSH – Salles Duby et P.-A. Février
- 26-27 novembre 2012

Contact : Federica Sacchetti

Affiche Amphores chez les Celtes

PROGRAMME

- Lundi 26 novembre (9h30-13h00 / 14h00-18h30) – MMSH – Salle G. Duby

Sur les relations Sud-Nord et Nord-Sud à l’époque de Hallstatt

9h30 : Ouverture du colloque

10h : P. BRUN et B. CHAUME, Interactions et signification sociale des importations grecques et étrusques pour les sociétés « princières » nord-alpines du 1er âge du Fer.

10h30 : D. GARCIA, La diffusion des amphores de Marseille et les termes de l’échange.

Pause café (11h00-11h30)

Aspects rituels et culturels de la consommation d’alcool chez les Celtes hallstattiens

11h30 : A. ESPOSITO (sous réserve)

12h00 : A.-M. ADAM, “Banquet” et/ou “Symposion” dans les tombes hallstattiennes.

12h30 : S. VERGER (titre à préciser)

Pause déjeuner (13h00-14h00)

Les amphores archaïques : typologies et contenus

14h00 : M. GUGGISBERG, Une base de données de la céramique attique trouvée au nord de l’Étrurie : problèmes et perspectives

14h30 : J.-Ch. SOURISSEAU, Problèmes typologiques des amphores archaïques.

15h00 : F. SACCHETTI, Problématiques archéologiques autour des amphores antiques contenant des traces de résines et goudrons végétaux.

15h30 : M. RAGEOT, K. PÊCHE-QUILICHINI, F. SACCHETI, M. SAUREL, J-J FILIPPI, X. FERNANDEZ, M. REGERT, Résines et goudrons végétaux à l’Age du Fer en Méditerranée nord-occidentale : entre anciennes traditions et innovations ?

Pause café (16h00-16h30)

Les amphores dans les contextes hallstattiens : du centre de la France à la Saône

16h30 : F. SACCHETTI : Des amphores chez les Celtes hallstattiens : analyse comparée des sites centre-européens.

17h00 : J.-L. FLOUEST, Contextes stratigraphiques des amphores de Bragny-sur-Saône.

17h30 : S. CARRARA, E. BERTRAND, C. MÈGE, Les amphores massaliètes et les céramiques importées à Lyon à la fin du VIe s. et au Ve s. av. J.-C. : Marqueurs de circuits commerciaux et indices de mixité et de changements socio-culturels.

18h00 : R. ROURE, Les importations d’amphores méditerranéennes sur le site de Port Sec sud à Bourges.

- Mardi 27 novembre (9h30-13h00) – MMSH, Salle P.-A. Février

Les amphores dans les contextes hallstattiens : la Bourgogne, la Franche-Comté, l’Alsace, la Suisse et l’Allemagne

9h30 : R. LABEAUNE, La place de la région de Dijon dans les échanges commerciaux entre la Méditerranée et le monde Celte.

10h00 : J.-Fr. PININGRE, La Franche-Comté.

Pause café (10h30-11h00)

11h00 : A.-M. ADAM, Proposition de mise en séquence chronologique de quelques sites hallstattiens “à amphores”, et des phénomènes d’importation liés à ces sites (VIIe-Ve s.).

11h30 : I. BALZER, Amphores sur deux type de sites totalement diffèrent : le site princier de Breisach „Münsterberg“ et le site de plein á Sersheim „Reutwäldle“ près de Hohenasperg (Bade-Wurtemberg, Allemagne)

12h00 : Clôture du colloque

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

International conference in Stuttgart, 11-13th february

Following up on our research programme Frühkeltische Fürstensitze” (2004-2010), financed by German Research Foundation, and in connection with the special exhibition “The World of the Celts” in Stuttgart the State Office for Cultural Heritage Management Baden-Württemberg organises in cooperation with the Eberhard Karls University Tübingen and the Ministery of Finance and Economics Baden-Württemberg an international conference on

Individualisation, Urbanisation and Social Differentiation:
Intellectual and Cultural Streams in Eurasia (800-400 BC)

Attached to this E-Mail you find an introduction to the subject and the temporary programme. The conference is supported by the German Research Foundation and the Ministery of Finance and Economics Baden-Württemberg. It will take place from 11th to 13th February 2013 in Stuttgart. On Wednesday a visit of the special exhibition “The World of the Celts” is planned.

Catering will be provided during the conference. Within walking distance to the conference location we reserved rooms in a hotel, which can be booked until 13th January 2013, by using the attached form. Expenses for travel and accomodation can only be provided in exceptional cases.

We would be delighted if you would consider attending our conference and look forward to hearing from you until the end of November 2012. Please do not hesitate to contact us with any questions you may have.

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

rencontres internationales de l’EEPB 10-12 octobre 2012 (programme)

L’Ecole Européenne de Protohistoire de Bibracte, fruit d’une coopération entre Bibracte EPCC, l’École Pratique de Hautes Études (EPHE), l’Université de Bourgogne et l’Université Eötvös Lórand de Budapest, organise :

à l’occasion de son 5ème anniversaire

les rencontres internationales

Effacer ou réécrire le passé à l’âge du Fer
Entre iconoclastie, réutilisation de monuments
et réoccupation de sites

les 10-11-12 octobre 2012
Centre Archéologique Européen –
Bibracte
(Glux-en-Glenne, 58, France)
organisation :
Raphaël Golosetti, Post-doctorant EEPB – Université de
Bourgogne / UMR 6298 ARTeHIS

Mercredi 10 octobre 2012

14h00-14h30              Introduction au colloque, Raphaël Golosetti, Université de Bourgogne

14h30-15h30               Conférence introductive, Daniel Fabre, anthropologue, EHESS (Paris), LAHIC

Histoire, mémoire et patrimoine : objectiver et sacraliser le passé

15h30-16h00              Pause

Thème 1 : réoccupation de sites : des lieux de mémoire ?

16h00-16h45               Matthieu Poux, Université Lumière Lyon 2, et Pierre-Yves Milcent, Université de Toulouse-Le Mirail

De l’enceinte Néolithique au sanctuaire romain : trois millénaires de pratiques cultuelles sur le Puy de Corent (Puy-de-Dôme)

16h45-17h30               Pierre Nouvel, Université de Franche-Comté et Philippe Barral, Université de Franche-Comté

Sanctuaires et lieux de mémoire en Gaule du Centre-Est

17h30-18h15              Manuel Fernandez-Götz, Landesamt für Denkmalpflege Baden-Württemberg

Lieux de pouvoir, lieux de mémoire: « résidences princières » et oppida dans la longue durée

18h15-18h45              Discussion générale de la journée

19h30                         Apéritif & Buffet

Jeudi 11 octobre 2012

Thème 1 : suite

9h00-9h45                   Arturo Ruiz, Manuel Molinos, Carmen Risquez, Francisco Gómez et Carmen Rueda, Universidad de Jaén

Mémoire longue,  mémoire courte.  La construction du pouvoir entre les Ibères de la Haute Vallée du Guadalquivir

9h45-10h30                 Davide Delfino, Instituto Politécnico de Tomar (Mação) et Eliana Piccardi, Università di Genova-Université de Provence

Liguria antica : dinamiche fra siti dell’eta del Bronzo e dell’eta del Ferro. Evidenze archeologiche, indizi di continuità e discontinuità

10h30-11h00              Pause

11h00-11h45              Massimo Osanna, Università della Basilicata

Luoghi della memoria, tra continuità e discontinuità insediativa: alcuni casi nell’Italia meridionale dell’Età del Ferro

11h45-12h30               Jean Gascó, CNRS, UMR 5140 Archéologie des sociétés méditerranéennes, Michel Maillé, UMR 5608 TRACES

Un site mégalithique sanctuarisé et ses tombes à incinération de l’âge du Fer : Saint- Bauzille, Les Verreries-de-Moussans, (Hérault)

12h30-14h00              Repas

Thème 2 : manipulation des spolia, manipulation de la mémoire

14h00-14h45               Philippe Gruat, Service Départemental d’Archéologie de l’Aveyron

Stèles brisées, stèles épargnées : première approche des modalités de réemplois des monolithes du complexe héroïque protohistorique des Touriès (Saint-Jean-et-Saint-Paul, Aveyron)

14h45-15h30               Francesco Rubat Borel, Soprintendenza per i Beni Archeologici del Piemonte e del Museo Antichità Egizie

Stèles et monuments réemployés, modifiés, détruits dans la culture Golasecca et au Piémont au premier âge du Fer

15h30-16h15               Luca Secchi, Università di Genova, et Paolo Persano, Università degli Studi di Siena

Fra memoria del passato e acculturazione: le statue stele della Lunigiana nella prima età del Ferro.

16h15-16h45              Pause

Thème 3 : iconoclastie : destruction des statues à l’âge du Fer

16h45-17h30               Dominique Garcia, Aix-Marseille Universités

La destruction de statues héroïques en Gaule méridionale

17h30-18h15              Jean-Paul Guillaumet, CNRS, UMR 6298 ARTeHIS

Quels sens donner à la décapitation des statues celtiques ?

18h15-18h45              Discussion générale de la journée

19h30                         repas

Vendredi 12 octobre 2012

Thème 4 : les objets « anachroniques » : conservation de la mémoire ?

9h00-9h45                   Thierry Lejars, CNRS, UMR 8546, ENS, Paris

Les témoins d’un autre temps. A propos de quelques vestiges anachroniques provenant de lieux de culte gaulois de La Tène moyenne

9h45-10h30                 Stéphane Verger, EPHE (Paris), AOROC UMR 8546

Les fragments de vieux objets métalliques dans les dépôts de l’Âge du Fer: résidus ou reliques ?

10h30-11h00              Pause

11h00-11h45               Catherine Breniquet, Université Blaise Pascal – Clermont II, EA 1001 – CHE : « On put voir l’Ebabbar, le formidable sanctuaire… » Eléments d’archéologie mésopotamienne

11h45-12h30              Conclusions

12h30-14h00              Repas

programme rencontres EEPB 2012 flyer

entrée libre
Nous proposons l’hébergement (entre 12,5 et 15,5 euros/pers.), les petits déjeuners (1,2 euros/pers.) et et les repas (10,5 euros/pers.) pour les personnes souhaitant venir assister aux rencontres

Information :
raphael.golosetti@u-bourgogne.fr
ou
eepb@bibracte.fr
tel. : 03-86-78-69-28

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

Conference The Mediterranean Mirror. Cultural Contacts in the Mediterranean Sea between 1200 and 750 B.C. – HEIDELBERG

Conference  « The Mediterranean Mirror. Cultural Contacts in the Mediterranean Sea
between 1200 and 750 B.C. »

Germany, Heidelberg 06/10 – 08/10/2012

– Heuscheuer Lecture Hall 2, Große Mantelgasse 2
– Internationales Wissenschaftsforum Heidelberg Conference Hall,
Hauptstrasse 242

Programme – Information – Live Stream – Live chat
www.mm2012.uni-hd.de

Facebook
www.facebook.com/TheMediterraneanMirrorConference2012

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

25th session of the Study Group Iron Age from 19th to 22nd of September 2012

A r b e i t s g e m e i n s c h a f t E i s e n z e i t
beim
W e s t – u n d S ü d d e u t s c h e n V e r b a n d f ü r A l t e r t u m s f o r s c h u n g e. V.

Call for Papers

Dear colleagues, we would like to invite you to the

25th session of the Study Group Iron Age from 19th to 22nd of September 2012.

Invited by the Instytut Archeologii Uniwersytetu Rzeszowskiego and in collaboration with the
Fundacja Rzeszowskiego Osrodka Archeologicznego and the Muzeum Okregowe w
Rzeszowie the Study Group Iron Age will hold this meeting in Rzeszów.

We request for contributions to the following topic:

Weapon – violence – warfare

A pullback to hilltop fortifications and a construction of strong defensive walls are reactions
due to a violent or even warlike environment. Additionally, the migration of the Celts and the expansion of the Roman Empire can be linked to concrete war situations. To what extent can the Iron Age type of find “weapon” with regard to its feature context, its state of preservation at the time of its deposition, and long-range distribution patterns help to get detailed insights into the aspects violence or even war? Besides the type of find “weapon” are there other Iron Age types of finds or features which can be interpreted under the aspects violence and war?
Taking natural scientific analyses into account (metallographical, chemical) specific
manufacturing techniques can be identified. What kinds of problems or advantages arise from these manufacturing techniques? Which interpretations arise for especially splendorous worked weapons?
Last but not least pictorial representation, primary document sources, and anthropological
analyses can highlight the aspects weapon, violence, and war.

More comprehensive interpretations and analyses are explicitly welcome to give room to an extended discussion. The above mentioned questions are intended to be indicative, but there will be no restrictions on other related questions being included.
Furthermore, there is one section planned making it possible to present up to date research on the Polish Iron Age.
Oral contributions should be no more than 20 minutes. Applying for a lecture you should
specify the devices you need (video projector, overhead projector, 1 or 2 slide projectors). If the quantity of contributions exceeds the time available, a selection may be made. The
colloquium languages will be German, English, and French.

We would like to ask you to send your proposals including a summary a half page long until the 5th of March 2012 to the spokesperson of the Study Group Iron Age.
Posters presenting all kind of Iron Age research projects are also welcome. Deadline for
poster applications is the 2nd July 2012.
At present it is planned to begin in the morning of the 19th September and to end in the
afternoon of the 22nd September. This session is not as usually linked to an annual conference of an archaeological association. A general invitation will be send presumably in May 2012. Not till then it will be possible to register for the conference (without giving a talk).

Stefanie Wefers
– spokesperson of the Study Group Iron Age –
Contact address
Stefanie Wefers
Römisch-Germanisches Zentralmuseum Mainz
Forschungsinstitut für Vor- und Frühgeschichte
Ernst-Ludwig-Platz 2
55116 Mainz
Germany
phone: 0049-(0)6131-9124-164
Fax: 0049-(0)6131-9124-199
e-mail: AGEisenzeit@yahoo.de
Conference organisation:
Maciej Karwowski
Advisory board of the Study Group Iron Age:
Christiana Later (Munich), Janine Fries-Knoblach (Erlangen), Kerstin Hofmann (Berlin),
Maciej Karwowski (Rzeszów), Peter Ramsl (Vienna), Claudia Tappert (Münster), Peter
Trebsche (Asparn an der Zaya), Julian Wiethold (Metz)

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

7e journée de protohistoire celtique de l’END- Paris

Identités culturelles dans l’âge du Fer européen

7e journée de protohistoire celtique de l’END- Paris

8 Juin 9 h 30 – 18 h, salle Dussane, rez-de-chaussée ENS, 45 rue d’Ulm 75 Paris Ve. ENS, CNRS, UMR 8546, Université de Paris 1, ED 112. Labex Transfers

Notre connaissance des populations de l’âge du Fer européen permet aujourd’hui de dépasser les clichés traditionnels, aussi bien la réduction de la définition d’un groupe humain à un type de fibule ou de rituel funéraire, que l’image du barbare développée par les textes antiques. Avec le développement des méthodes d’analyse textuelles, chronologiques, spatiales, et typologiques, il est possible aujourd’hui d’identifier des contextes et des situations précises, grâce à la convergence et à la combinaison des différentes sources. On tentera, à travers des exemples pris chez les Celtes et leurs voisins, de définir les caractéristiques culturelles des groupes humains de l’âge du Fer et les grandes lignes de leur évolution historique.

 Programme de la journée

  • Th. Lejars, Les tombes à char
  • A.-M. Adam, Groupes culturels et peuplement dans les Alpes centrales et orientales
  • S. Bourdin, Ecriture, langues et identités en Cisalpine, IVe-IIe s. av. J.-C.
  • K. Gruel, Système monétaire et système politique, du potin à l’Euro.
  • M. Dietler, Identités en Gaule méditerranéenne, et rencontres coloniales.
  • La place des Gaulois dans l’imaginaire romain (D.Briquel, brièvement présenté par O. Buchsenschutz )
  • B. Dumézil et P. Périn, Identité culturelle des Francs.
  • O. Buchsenschutz, Résumé des épisodes précédents
  • Discussion générale : le désir d’identité, la construction et la déconstruction historique.

 Rappel des séances précédentes

17 février 10 h.

  • Présentation du thème,
    Evolution du regard sur les Celtes,
    1950-2000 Olivier Buchsenschutz
    2000- 2012 Thierry Lejars
    Les Celtes de l’âge du Fer à travers la grille d’analyse, O.B. Th. L.
    16 mars
  • L’Italie protohistorique
    Les Vénètes Th. Lejars
    La culture des Ligures V. Cicolani, S. Marchiaro
    Les Etrusques, M.-L. Haack
    6 Avril
  • Sédentaires et nomades autour de la mer Noire
    Les Scythes, V. Schiltz, O. B.
    Les Scythes au contact des Celtes, O.B.
    Les Daces, P. Pupeza
    H.-P. Francfort, nomades et sédentaires en Asie centrale
    11 Mai
  • Migrations, acculturation
    Les Celtes dans le Balkans, J. Anastassov
    Les Galates O. Buchsenschutz
    Les Germains O. Buchsenschutz

K. Gruel, Th. Lejars, O. Buchsenschutz

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

EIAAS – European Iron Age Symposium at Leicester

Tracing the Portable Past

1st EIAAS – European Iron Age Artefacts Symposium

Call for Papers

The EIAAS is organised by postgraduate students of the School of Archaeology and Ancient History at the University of Leicester in collaboration with the Portable Antiquities Scheme and will take place in Leicester on Saturday 6th and Sunday 7th October 2012.
The event is intended to bring together postgraduate students whose research primarily involves the study of material aspects of the European Iron Age. It will provide a friendly and supportive platform for discussion, led by experts in various fields, and a stimulating environment in which to share results, develop ideas and encourage debate about future directions in the field of Iron Age studies within a cross-boundaries context. As an interdisciplinary gathering, it is open not only to Archaeology and Ancient History students, but contributions from other fields and departments are welcome (such as Museum Studies, Engineering and Chemistry).
Key topics for discussion will be:
– supply, exchange and circulation of raw materials
– artefacts production and supply
– artefacts use, exchange and deposition
– typologies
– the social role of objects and their long-term biographies
– material analysis technologies and methodologies
– dating methods and technologies
– theoretical and practical approaches
– conservation and display of ancient artefacts
– proposals for future research
Papers should take approximately 15 minutes, plus 5 minutes for questions, and poster presentations are also encouraged.
We welcome submission for abstracts in English of up to 300 words and at least 5 key words. The deadline for submission of either paper and poster abstract is 30th JUNE, 2012 Please email abstracts and any queries to:
Marta Fanello (mf166@le.ac.uk)
The conference programme and the registration page will be available by the end of August 2012 on the department homepage at the address below.

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

appel à communications colloque AFEAF Montpellier 2013

37e colloque international de l’Afeaf : Les Gaulois au fil de l’eau

http://www.afeaf.org/actualites-1-9.htm

du 08 au 11 mai 2013
coorganisé par l’UMR 5140 Archéologie des sociétés Méditerranéennes et l’Afeaf avec le concours de différents partenaires, à Montpellier
Lieu du colloque
Centre ville de Montpellier
Salle Rabelais (400 places)Les propositions de communications ou de posters devront être soumises au secrétariat du colloque avant le 30 septembre 2012. Seront privilégiées les communications de synthèses et celles faisant état de découvertes inédites.

Pour la seconde fois, le colloque s’organise autour d’un thème unique, qui permet de réintégrer les recherches régionales dans un contexte européen. Le contexte géographique littoral et lagunaire ainsi que les orientations des recherches de l’UMR 5140 nous ont conduites à proposer le thème fédérateur de l’eau, qui sera développé lors de différentes sessions. Le champ chronologique couvrira la totalité de l’âge du Fer du VIIIe au Ier siècle avant notre ère.

Géoarchéologie des littoraux et des milieux humides (lacs, rivières, …) à l’âge du Fer
Les recherches géomorphologiques et archéologiques menées ces dernières années tant dans le Sud de la France que dans toute l’Europe ont considérablement renouvellé notre connaissance des paysages et de l’environnement à l’âge du Fer. C’est pourquoi une session particulière leur est consacrée. Sont attendues des communications de synthèse sur de grandes régions où des sites de l’âge du Fer sont directement concernés par ces problématiques.

Bords de mer, bords de lagune, bords de rivières : les habitats de l’âge du Fer
La thématique des habitats en prise directe avec l’eau et plus particulièrement au contact de milieux humides constitue un deuxième volet, où seront présentées les données plus spécifiquement archéologiques. Les questions liées à l’architecture, à l’agencement des structures à proximité de l’eau, à l’implantation globale des sites, et à la gestion des risques (déplacements des habitats ?) seront privilégiées.

La gestion de l’eau : aménagements spécifiques, structures portuaires (lac, mer, rivière),drainages (de plaine, de cuvette), …
Cette session permettra d’accueillir les découvertes les plus récentes concernant la problématique de la gestion de l’eau au quotidien dans les habitats (de tous types) et à l’extérieur de ceux-ci : approvisionnement, évacuation, nouvelles données sur les ports, la question des puits et des sources, la thématique du drainage en dehors des littoraux (notamment en milieu rural).

Aspects économiques : l’eau et ses produits (pêcheries, salines, …)
Peuvent être envoyées des propositions de communication concernant tous les produits liés à l’eau, en particulier l’exploitation du sel dans différentes régions ; l’organisation et les techniques de pêche, les espèces consommées ; les différentes autres ressources de la mer, des lagunes et des lacs, ainsi que des rivières.

Routes maritimes, routes fluviales : découvertes et épaves au fil de l’eau
La thématique de la circulation des biens et des personnes ne concernera pas que les routes maritimes mais s’attachera à aborder également le thème de la navigation sur les fleuves, les rivières, les lacs et les lagunes durant l’âge du Fer (types d’embarcation, transports de matériaux, …) à travers les découvertes récentes d’épaves et de structures.

L’eau et les pratiques rituelles (y compris funéraires)
Cette session permettra de traiter de la relation entre l’eau et le sacré chez les populations protohistoriques de l’âge du Fer en Europe et Méditerranée occidentale tant dans le domaine des pratiques rituelles collectives et individuelles (dépôts dans les eaux, ritualisation ou non des gués, …) que dans les pratiques funéraires (localisation des nécropole sou des tombes isolées en milieu humide, …).

La publication des actes du colloque est prévue aux Presses Universitaires des Lettres de Montpellier.

secrétariat du colloque :
Afeaf 2013 Montpellier
UMR5140 – 390 avenue de Pérols
34970 LATTES – France
afeaf2013montpellier@yahoo.fr

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

Appel à communication : rencontres internationales de l’EEPB 10-12 octobre 2012

Effacer ou réécrire le passé à l’âge du Fer

Entre iconoclastie, réutilisation de monuments et réoccupation de sites

On peut penser que les sociétés anciennes ont également attribué à l’espace une valeur historique soit à partir d’une réalité historique entretenue oralement soit à partir d’un passé inventé : la perception combine une vision historique de certains espaces à une mémoire inventée à partir, par exemple, de vestiges d’une occupation antérieure que l’on s’approprie et que l’on intègre au sein de sa propre histoire. C’est cette idée directrice qui a suscité les thématiques de ces rencontres.

            Cette approche de lecture mémorielle de l’espace est déjà perceptible dans de rares travaux qui demeurent périphériques par rapport à l’aire chrono-culturelle que nous proposons d’aborder dans ces rencontres : nous pensons à F. de Polignac[1], où la prise en compte du facteur temps est jugée comme essentielle à la « qualification de l’espace », mais aussi au processus de légitimation de l’occupation par le développement d’une relation au passé chez R. Hingley[2]. Ainsi cette dernière étude porte sur la réutilisation de monuments funéraires du Néolithique durant l’âge du Bronze final ou le premier âge du Fer en Ecosse. L’hypothèse d’une réinterprétation de ces monuments comme d’anciennes maisons d’ancêtres marque bien la réinvention du passé. Or si nous regardons vers la Grèce, il a été suggéré de voir dans les sanctuaires de la période géométrique implantés sur d’anciens sites mycéniens, non pas un continuum d’espace sacré, mais un phénomène de réappropriation du passé sous la forme d’un retour plus ou moins conscient sur un lieu auquel était attaché un souvenir particulier[3]. Enfin c’est surtout un numéro de World Archaelogy (30, 1, 1998) intitulé « The Past in the Past » sous la direction de R. Bradley et H. Williams dans lequel apparaît le concept de timemark[4] qui a stimulé notre problématique.

Nous proposons ainsi de développer une réflexion sur la mémoire en Méditerranée nord-occidentale de la fin de l’âge du Bronze à la fin de l’âge du Fer. Cette volonté d’ouvrir l’analyse à la Gaule, l’Italie, la péninsule ibérique et ses régions voisines se place dans la tradition du colloque de Saint-Riquier[5], approche toujours d’actualité à la suite du colloque Saturnia Tellus[6]. Nous avons dégagé trois thématiques tournant autour du phénomène de la mémoire à l’âge du Fer à partir de la documentation matérielle :

  1. La première s’articulera autour du phénomène d’iconoclastie. Régulièrement évoquée, elle n’a jusqu’ici jamais été abordée pleinement pour les sociétés de l’âge du Fer. La littérature archéologique décrit ainsi fréquemment les destructions volontaires de statues de guerriers ou de personnages aristocratiques : bris systématique, décapitation ou amputation de toute autre partie anatomique. Par ailleurs, l’absence régulière de certaines parties (tête ?) est-elle uniquement la conséquence des phénomènes de conservation ou celle d’un réel acte ? Il convient donc de s’interroger sur les manipulations, peut-être à l’image de celles que connaissent les corps humains, qu’ont pu subir ces expressions politico-religieuses bien caractérisées dans l’ensemble du monde celtique et de la Méditerranée Nord-occidentale. De la même manière, d’autres documents (stèles par exemple) pourraient être abordés. Nous attendons ici des approches de synthèse ou au contraire une relecture originale de certaines pièces afin de caractériser ce phénomène de destruction de monument qui témoigne sans doute de la volonté d’effacer le passé.
  2. La relation entre cultes et mémoire réapparaît avec le second thème qui tournera autour de la réutilisation de monuments anciens (Néolithique, âge du bronze) à l’âge du Fer. Nous comprenons dans un premier temps le terme « monument » comme relatif aux pièces transposables dans l’espace. Ainsi la question par exemple de la présence de mégalithes au sein de structures laténiennes (en premier lieu de la sphère religieuse ou funéraire) devra être interrogée. La récupération de ces monuments pour les intégrer à des structures largement postérieures peut dissimuler une perception sans doute réinventée du passé en raison du long hiatus chronologique entre leurs emplois primaire et secondaire. Cette lecture mémorielle de vestiges plus anciens par des populations de l’âge du Fer peut parfois aussi renvoyer à une récupération d’un lieu de mémoire ce qui nous conduit vers le dernier thème.
  3. La réoccupationn de sites plus anciens…discussions autour de la continuité. Ces rencontres souhaitent ouvrir une analyse plus large de la réoccupation de lieux de mémoire en s’intéressant aussi bien à la réoccupation de monuments néolithiques ou de l’âge du Bronze (dolmen, cromlech…) à l’âge du Fer (que ce soit dans le cadre de lieux de culte aussi bien que de zones funéraires ou domestiques), faisant le lien avec le thème précédent, qu’à la réalité des continuités ou discontinuités des occupations durant tout le dernier millénaire avant J.-C., focalisant notre réflexion sur la signification des hiatus chronologiques éventuels et la visibilité des vestiges des premières périodes dans la réoccupation des sites.

Les contributions prendront la forme d’une communication de 20 minutes suivies de 10 min. de discussions.

Les propositions de communication avec titre, un résumé de 3000 signes maximum et coordonnées de l’auteur (ou des auteurs) doivent être transmises avant le 31 mars 2012, date de rigueur :

– par courriel à eepb@bibracte.fr

ou

– par courrier :

Golosetti Raphaël

UMR 5594 ARTeHIS

Bibracte Centre archéologique européen
F – 58370 Glux-en-Glenne

Comité d’organisation :

Raphaël Golosetti, Post-doctorant EEPB – Université de Bourgogne / UMR 5594 ARTeHIS
raphael.golosetti@u-bourgogne.fr
tel. 03-86-78-69-28

Adresse postale :

Bibracte Centre archéologique européen
F – 58370 Glux-en-Glenne


[1] POLIGNAC (F. de) – La naissance de la cité grecque. Paris, éd. La Découverte, 1984, p. 47-48 et surtout dans – Mémoire et visibilité : la construction symbolique de l’espace en Grèce géométrique. Ktema, 23, 1998, pp. 93-101.

[2] HINGLEY (R.) – Ancestors and identity in the later prehistory of Atlantic Scotland : the reuse and reinvention of Neolithic monuments and material culture. World Archaeology, 28, 2, 1996, pp. 231-243.

[3] ETIENNE (R.), MÜLLER (C.), PROST (F.) – Archéologie historique de la Grèce antique. Paris, Ellipses éd., 2000, p. 58.

[4] HOLTORF (C. J.) – Life-histories of megaliths in Mecklenburg-Vorpommern (Germany). World Archaeology, 30, 1, 1998, pp. 23-38 et WILLIAMS (H.) – Monuments and the past in early Anglo-Saxon England. World Archaeology, 30, 1, 1998, pp. 90-108 [Bradley R., Williams H. dir. The Past in the Past : the reuse of ancient monuments].

[5] BRUNAUX (J.-L.) (dir.) – Les sanctuaires celtiques et le monde méditerranéen. Paris, Errance, 1991, actes du colloque (Saint-Riquier, 8-11/11/1990), coll. Dossier de protohistoire n° 3, pp. 28-41.

[6] RIBICHINI (S.), VERGER (S.), DUPRE I RAVENTOS (X.) (dir.) – Saturnia tellus : definizioni dello spazio consacrato in ambiente etrusco, italico, fenicio-punico, iberico e celtico. Roma, consiglio nazionale delle ricerche, 2008, atti del convegno internazionale (Roma ; 10-12/11/2004), coll. Monografie scientifiche.

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts

Le Réseau de l’EEPB

L’Ecole Européenne de Protohistoire de Bibracte est le fruit d’une coopération entre Bibracte EPCC, établissement gestionnaire du site archéologique du même nom, l’École Pratique de Hautes Études (EPHE), l’Université de Bourgogne et l’Université Eötvös Lórand de Budapest.

Elle a pour but de favoriser la mise en réseau des enseignements spécialisés en Protohistoire récente en Europe. Elle organise depuis 5 ans notamment à cet effet des sessions périodiques de séminaires doctoraux thématiques intensifs.

Depuis sa création, il y a 5 ans, 105 doctorants ou étudiants en master 2 ont suivi les enseignements.

Nous souhaitons ainsi profiter de l’élan donné par les séminaires de l’Ecole Européenne pour monter un réseau réunissant la future génération de chercheurs (doctorants, docteurs et statutaires) sur l’âge du Fer en Europe.

Ce réseau est interdisciplinaire et ouvert à toutes les nationalités. Il vise à créer et maintenir le contact entre les chercheurs désirant travailler de manière critique sur l’ « Europe celtique » quel que soit leur « terrain ».

Raphaël Golosetti

Professeur contractuel Université de Lille 3

More Posts